Une vie dans des pages

vendredi 13 mars 2015

"La fille qui en savait trop" Nils Barrellon (City Editions)



Les livres de Nils Barrellon ne se lisent pas, ils sont comme une excellente friandise que l'on dévore et qui vous laisse en bouche un petit goût de "reviens-y" fort agréable ! Suspens et humour sont toujours au rendez-vous (comme dans "Le jeu de l'assassin" qui vient de paraître en poche chez City, et que je conseille fortement aussi).

Ayant lu "Le jeu de l'assassin", je n'ai pas eu le premier effet kiss cool cette fois-ci, celui de la surprise du style, mais le deuxième effet kiss cool a bien fonctionné par contre, le plaisir de retrouver l'écriture un peu fantasque de Nils et ses personnages on ne peut plus hétéroclites !
 
Un livre original...

Point de nains de jardin dans ce livre (private joke avec l'auteur...) mais une main dans le jardin... des plantes ! Au milieu des cochons, avec le reste du corps... dans l'estomac des cochons ! Original comme entrée en matière non ?!
 
" - En fait, c'est dans la ménagerie du Jardin des plantes, tu vois ?
-Ben, oui, je vois ! Tu es casse-pieds avec tes mystères ! Qu'est-ce qu'il y a ? Un ornithorynque a froidement assassiné un porc-épic qui l'avait insulté ? "

De cette main part une enquête sur la prostitution des filles de l'est (vous l'aurez donc compris, le porc-épic n'aura aucun soucis avec la police !). Un enquête sur la disparition de gamines qui ont comme unique droit celui de se taire et d'obéir, des gamines dont le seul tort est d'être nées quelque part...

Avec un ton badin, Nils Barrellon traite donc d'un sujet délicat et difficile, celui que l'on peut appeler "la traite des blanches", et il construit une enquête crédible et aboutie !

Des personnages attachants...

Les personnages sont toujours aussi bien travaillés ! Le commissaire Nils Khun gère son équipe avec une main de fer dans un gant de velours, et surtout un humour corrosif. Les membres de cette équipe sont tous différents les uns des autres: on y trouve le geek, le pur flic de banlieue qui parle en verlan, la jeune beurette stagiaire et un peu casse coups. On s'attache à chacun d'entre eux et c'est un véritable plaisir de les voir évoluer.

Un style addictif...

Si vous ne connaissez pas cet auteur je vous invite à le découvrir rapidement car il a un talent réel et totalement atypique, une façon hors norme de construire une intrigue en mêlant humour, jeu de mots et véritable polar !
 
Ouvrir ce livre est la garantie de passer un très bon moment de lecture ! Je vais cependant vous donner un petit conseil si vous êtes en couple et que vous aimez lire le soir dans votre lit (pendant que votre conjoint ronfle à côté de vous): pensez à faire chambre à part le temps de ce livre ! Cela vous évitera de réveiller l'être aimé et de l'entendre souffler à cause de vos ricanements intempestifs ! (Situation vécue, je n'invente rien..).

Un livre à lire !!!
 
Un polar donc comme je les aime, avec une véritable enquête remplie de suspens et de l'humour à chaque page ! A lire sans modération !
 



Et le teaser c'est ici !





4ème de couv'

Une main de femme aux ongles vernis de rouge, tranchée net au niveau du poignet, est retrouvée dans la ménagerie du Jardin des plantes, à Paris. Dans l'enclos des cochons... La victime a-t-elle été tuée ici avant d'être dévorée par les porcs? Pour le commissaire Kuhn, ce n'est que le début d'une affaire tortueuse. Du bois de Boulogne aux salons feutrés des ambassades, des squats de camés aux bureaux survoltés de 36 quai des Orfèvres, le commissaire se débat dans un nœud de vipères. Le meurtre semble avoir un lien avec un ignoble trafic aux multiples ramifications. Pour Kuhn, il n'y a qu'une seule manière de dénouer l'affaire : découvrir ce que cette fille avait bien pu apprendre avant de finir découpée en morceaux...

6 commentaires:

  1. Toujours sur la meme longueur d'onde

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette belle chronique.
    En plus tu m'aide dans mon boulot :)
    De voilà promue adjoint du sherrif dans mon comité de lecture ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendu ! J'accepte le poste ;) ! Merci Ge, bisous

      Supprimer
  3. Je n'ai encore jamais lu cet auteur. Lacune qu'il va me falloir corriger bientôt sous peine de me faire enguirlander par Sandra.
    Donc, je prends bonne note...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends note ou attends le concours qui sera lancé ce week-end pour gagner (enfin tenter de gagner) le premier de Nils ;)

      Supprimer

Pour échanger quoi de mieux que de commenter ? Alors à vous de jouer ;)