Une vie dans des pages

jeudi 25 mai 2017

"Tu tueras l'ange" Sandrone Dazieri (Robert Laffont - La Bête Noire



"Tu tueras le père" avait été l'un de mes plus gros coups de coeur de l'année 2015. Me plonger dans cet opus n'en était donc que plus alléchant, mais angoissant aussi: après une telle révélation il fallait que l'auteur soit au minimum aussi "bon" pour ne pas me décevoir... Et au final "Tu tueras l'ange" est différent mais tout aussi excellent !

Une intrigue sur fond d'actualité (ou pas...)

Et si un thriller débutait par un attentat commis dans un train et revendiqué par Daesh ? On dirait juste "ben oui ok mais il ne s'est pas foulé le mec ! L'actualité comme point de départ il a intérêt à assurer après pour nous surprendre !".... Seulement Daesh peut revendiquer un attentat sans en être l'investigateur et là tout se corse ! Du coup on passe très vite de l'horreur au machiavélique, surtout lorsqu'on se surprend à être fascinée par l'auteur de tous ces meurtres qui vont se succéder ! Un ange... réincarnation du diable ? Un ange... vengeur ? Un ange... déchu ?

Partant d'un attentat qui n'en est pas un (enfin pas au sens auquel on l'entend de nos jours), Sandrone Dazieri tisse une trame complexe et une intrigue diabolique qui prend ses ramifications dans les années sombres de la Guerre Froide. Une héroïne semblant venir d'un passé obscure va vite finir par hanter vos nuits...

Complexe et documenté

Certes l'intrigue est complexe, mais elle est si bien menée, amenée et documentée que jamais on ne se sent perdu. Quelques flashback sont là pour nous guider, nous mettre sur la voie de la vérité (ou pas !) et l'auteur nous manipule avec une dextérité impressionnante et un brio phénoménal ! Si l'auteur n'est pas un ange (parce que vu ce qu'il écrit le mot ne lui convient pas !) il est pour le moins un génie, c'est certain !

C'est très simple: une fois que l'on a ouvert ce pavé (environ 600 pages quand même !), on ne peut plus le lâcher !

Un must au niveau des personnages !

Un excellent thriller passe obligatoirement par des personnages forts et là c'est un pur régal ! Retrouver Dante et ses démons, Colomba et sa pugnacité, c'est absolument jubilatoire !

Ce duo de choc, révélé dans "Tu tueras le père", n'a eu de cesse de me ravir une seconde fois. Je ressors de cette lecture époustouflée par la force de l'intrigue et la générosité que l'auteur a su mettre dans la description de ses personnages. La psychologie est traitée avec une minutie chirurgicale et donne une dimension inouïe au récit. Une véritable bombe !

Ça pulse. Ça déménage. Ça envoie du lourd. Tout est présent pour que ce livre soir une réussite absolue ! Sandrone Dazieri est sans conteste une révélation dans le domaine du thriller étranger !

Editions: Robert Laffont
Collection: La Bête Noire
608 pages
21€50




4ème de couv'

La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ? 

Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont morts.
Si les premiers indices orientent l'enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d'acier et âme fragile, a de sérieux doutes. Pour elle, seul Dante Torre, l'" Homme du Silo ", est capable d'y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. Très vite, ils découvrent que ce massacre n'est que l'énième épisode d'une longue série de carnages, sur laquelle plane l'ombre d'une mystérieuse figure féminine. Elle ne laisse aucune trace, juste un nom : Giltiné, l'ange lituanien des morts.
Après le succès de Tu tueras le père, une nouvelle enquête de Colomba Caselli et Dante Torre. 

5 commentaires:

  1. La chose vient de rejoindre ma PàL, je boucle ce que j'ai sur le feu et je me lance ! Au vu de ta chronique je pars confiant (toujours une appréhension après un coup de coeur)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me tarde d'avoir ton avis 😊

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  2. Plus classique que le Père dans son intrigue mais reste au top. Et ce cliffhanger final... l'attente va être longue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ! Il me faudrait déjà la suite dans les mains 😉 !!!!

      Supprimer

Pour échanger quoi de mieux que de commenter ? Alors à vous de jouer ;)