Une vie dans des pages

lundi 19 janvier 2015

"Sous emprises" Sharon Bolton (Fleuve Noir)



 
Que diriez vous d'un livre qui commence par la scène finale, histoire de se mettre directement dans le bain, de flipper dès le départ en se demandant si oui ou non le personnage central va mourir ? Ce genre de chose moi j'achète ! Parce que j'aime les sensations fortes et là, garanti, j'ai été servie plus que de raison !!!
 
Comment ne pas être "Sous emprises" ? Je ne sais pas ! Car je le suis encore, même après avoir tourné la dernière page...
 
Sous l'emprise d'une histoire diabolique...
 
Imaginez vos pires cauchemars. Imaginez qu'ils se matérialisent à chaque instant de votre vie afin de vous pousser directement au suicide. Imaginez votre sentiment d'impuissance face à cela. Et maintenant cessez d'imaginer et plongez dans l'univers de Sharon Bolton, ce ne sont pas vos pires cauchemars que vous allez vivre, mais ceux d'une multitude de personnages et avec eux c'est une véritable descente aux enfers qui vous attend !
 
Sous l'emprise de personnages tourmentés...
 
Lacey Flint, jeune policière de Scotland Yard, va devenir Laura, une simple étudiante sur les bancs de la fac de Cambridge, pour mener cette enquête sur un fort taux de suicide qui commence à semer le trouble et la panique d'Evi, la psychiatre en chef.
"Cambridge commence à détenir un très malsain record en matière de jeunes candidates au suicide."
 
Sharon Bolton attache un soin indéniable à ses personnages et décrit à la perfection le malaise qui s'empare d'eux, les troubles qui les assaillent, afin de faire de leurs angoisses vos pires cauchemars. Une parfaite réussite donc en matière de psychologie !
 
Sous l'emprise d'une plume totalement addictive...
 
Des chapitres très courts confèrent à ce récit une allure quasi irréelle, une impression d'être au volant d'une Formule 1 ! Mais pas d'une Formule 1 en parfait état de marche, non ! D'une Formule 1 qui n'aurait plus de frein !!!
 
Avec "Sous emprises", l'auteure a écrit un thriller psychologique d'une force inouïe, un thriller que l'on ne peut lâcher une fois commencé tant la tension est en permanence à son paroxysme. Une ambiance étouffante qui vous coupe le souffle, vous empêche presque de respirer. J'ai réellement eu la sensation que ma respiration redeviendrait normale qu'une fois le mot fin posé et c'est ce qui s'est passé, enfin presque... Parce qu'il a fallu un petit moment pour que la pression retombe !
 
"Si vous ne devez lire qu'un seul thriller cette année, choisissez celui-ci." Ce n'est pas moi qui le dis (puisque je vais évidemment en conseiller d'autres...) mais Tess Gerritsen. Un conseil cependant: suivez cet avis ! Parce que ce récit est grandiose, haletant et totalement addictif !



 

Petite précision: il s'agit ici de la suite de "Écrit en lettres de sang" (paru chez Fleuve noir et à paraître chez Pocket le 12 Février). On s'aperçoit dès les premières pages que les deux personnages principaux se sont déjà rencontré... Qu'à cela ne tienne, l'envie de plonger dans l'univers sombre de ce récit a été la plus forte, quitte à me spoiler un peu la première partie... Et grand bien m'en a pris: il peut tout à fait se lire comme un one shot !


4ème de couv'
 
À l'université de Cambridge, Evi Oliver, la psychiatre responsable des services de soutien psychologique, contacte Scotland Yard : une vague de suicides inquiétante frappe les étudiantes. Lacey Flint, jeune et jolie policière, est alors envoyée infiltrer les bancs de l'université. Une mission qu'elle compte remplir au plus vite : jouer les fragiles jouvencelles ne lui correspond guère. Mais, petit à petit, l'enquêtrice sûre d'elle et inébranlable vacille. D'étranges rêves hantent ses nuits. D'ailleurs, s'agit-il bien de chimères ? Alors que les frontières de la réalité se brouillent et que le doute l'assaille, les griffes de l'angoisse l'étreignent et la portent au bord du gouffre. À croire que, dans l'ombre de son sommeil, quelqu'un joue de ses peurs pour mieux étendre son emprise sur elle...

2 commentaires:

Pour échanger quoi de mieux que de commenter ? Alors à vous de jouer ;)