Une vie dans des pages

samedi 26 novembre 2016

"Les sept stigmates" Jean Dardi (City)



Des victimes toutes plus différentes les unes que les autres, mais un seul mode opératoire: égorgement. Paris tremble. On est en août et les effectifs du 36 sont plutôt limités...

Un thriller classique mais pas que...

Attention , ne voyez rien de péjoratif dans le terme "classique". Bien au contraire même, car ça fait parfois du bien de savoir où l'on va, sans prise de risque, sans prise de tête. Juste foncer dans une valeur sûre...

Rien de tarabiscoté ici, juste un bon polar qui se lit tout seul. Un livre sympa qui nous apporte ce que l'on attend d'un thriller: du rythme, une intrigue qui tient la route, une vraie ambiance et bien entendu des meurtres bien "croustillants". Imaginez un pseudo justicier qui déciderait de punir ceux qui ont péché... Eh bien vous avez là le point de départ de l'histoire !

J'ai dit "mais pas que"...

Là on vient de voir le côté classique de la chose: des meurtres, un assassin, des flics qui lui courent après ! Seulement avec Jean Dardi il y a un MAIS, et c'est lui qui va faire toute la différence ! En effet l'auteur a su créer une vraie ambiance sympa, à la limite du comique (voire de la dérision) avec des personnages hors du commun, hors norme, hauts en couleur et au final très attachants. Son 36 quai des Orfèvres est on ne peut plus atypique. Quelle que soit l'image que vous avez de ce mythique 36, je vous garantis que vous ne pouvez vous attendre à cela ! C'est juste du bonheur en barre !

Je ne vais pas vous énumérer tous les personnages que vous allez rencontrer mais promis vous n'allez pas vous ennuyer ! Surtout avec Maurice ! Maurice le boulet, celui qui réfléchit tout haut dans un français plus qu'approximatif, mais le boulet qui obtient quand même de bons résultats ! Quant aux autres... Non, non, n'insistez pas, j'ai dit que je n'en dirai pas plus, à vous de voir et ça vaut le détour !

Un livre qui vaut donc le détour... 
(je me répète mais j'aime bien !)

Je ne vous promets pas là du grandiose ni LE livre de l'année, ce n'est d'ailleurs pas la prétention de l'auteur, mais je vous assure qu'avec ce roman vous allez passer un très bon moment de lecture. Pas de prise de tête (je l'ai déjà dit aussi ? Tant pis je me répète encore !), de l'humour à la pelle, un rythme qui va crescendo et des personnages... non là je ne me répète plus j'en ai assez parlé !

La plume de Jean Dardi est très sympathique et pour toutes les raisons que j'ai énoncées plus haut, faites un détour par "Les sept stigmates". Avec Gio et Maurice vous ne vous ennuierez pas, avec l'intrigue vous lirez un vrai bon petit thriller comme je les aime (et vous aussi je le sais). Je vous assure même qu'à la fin vous y aurez tellement pris goût que vous en redemanderez et que vous attendrez avec impatience la suite des (mes)aventures de nos héros ! Un petit goût de reviens-y fort agréable !


 et demi !



Editeur: City Editions
346 pages
18€50

4ème de couv'

Paris connaît une vague de crimes sans précédent. Une jeune secrétaire, un imam, un rappeur, un assassin, un voleur... Tous retrouvés égorgés. Aucun lien apparent, si ce n'est ce mystérieux message reçu par chacune des victimes quelques jours avant leur mort. La psychose s'installe. En haut-lieu on panique, on trépigne, on menace. Au 36 Quai des Orfèvres, en plein mois d'août, il ne reste guère que le commissaire Giovanni Dell'Orso, qui ne batifole pas sur les plages. En pleine déprime, il hérite donc de cette affaire qui s'avère particulièrement délicate. D'autant que, des bas-fonds de Paris aux arrondissements les plus chics, le tueur franchit progressivement toutes les limites. Y compris celles de sa folie meurtrière...

4 commentaires:

  1. Je viens de terminer mon petit article sur ce premier roman et j'ai bien l'impression que nous ayons eu le même ressenti Sandra.
    oui un très bon polar qui se lit avec plaisir et qui devrait plaire à de nombreuses lectrices amatrices de thriller.
    A oui j'en profite pour te souhaiter une bonne année. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que nos avis se rejoingnent Ge ! Bonne année à toi aussi ! Bises

      Supprimer
  2. Je vois beaucoup de bons avis sur ce roman, du coup je me le note :)
    Je viens de percuter aussi que ton nom est écrit sur la quatrième de couverture du roman que je suis en train de lire ^^ (La Compassion du Diable de Fabio Mitchelli).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et idem sur son suivant "Une forêt obscure" 😉

      Supprimer

Pour échanger quoi de mieux que de commenter ? Alors à vous de jouer ;)