Une vie dans des pages

mardi 24 février 2015

"Les temps sauvages" Ian Manook (Albin Michel)



Un thriller parfaitement mené et absolument magique !!!!

Il y a des livres comme "Yeruldelgger" que l'on dévore parce c'est nouveau, parce que c'est divinement bon, parce que ça devient un véritable coup de cœur ! Et il y a "Les temps sauvages" que l'on savoure... Là on sait que ça va être du lourd, on espère secrètement du meilleur et... on a raison parce que c'est encore plus fort !!!

Un léger changement au niveau des personnages...

Dans le premier opus, le commissaire Yeruldellger était déjà borderline, cette fois ci il dépasse carrément les bornes et devient un véritable électron libre, seul contre tous ! Contre les services secrets, contre les militaires, mais aussi contre son équipe et son entourage... Une sorte de "Justicier dans la ville" au milieu des steppes ! Il en reste néanmoins toujours aussi attachant, parce qu'on le sait cassé, "cabossé" par la vie...
 
"La vie, tu vois, c'est plutôt comme une yourte: tout rond et sans côtés. Ni bons, ni mauvais. Tu es dedans, ou tu es dehors, c'est tout."
 
Quant aux autres personnages, ils deviennent presque secondaires dans cette aventure, relégués au second plan pour faire de cette histoire un récit totalement différent du premier. Une suite certes (parce qu'il me paraît inconcevable de lire "Les temps sauvages" sans avoir lu "Yeruldelgger"), mais une suite indépendante malgré tout ! Cependant ces personnages on les connaît, on les aime, et c'est toujours un véritable plaisir de les suivre !!!

Une intrigue plus complexe mais passionnante...

Quand une dzum (femelle du yack) tombe du ciel, qu'un cadavre fait de même, on commence à comprendre que cette aventure ne va pas être d'une simplicité à toute épreuve. Mais quand en plus on y ajoute un, voire plusieurs, trafics d'envergure internationale alors là ça devient carrément de la haute voltige !!!
 
Une intrigue plus complexe donc, parce que la Mongolie n'est pas le seul lieu de l'enquête et Yeruldelgger le seul enquêteur, mais une intrigue pour le moins passionnante ! Passer de la simple vengeance (qui au final n'a rien de simple), par des enquêtes croisées au quatre coins du monde, c'est ce que nous offre ici Ian Manook, et il le fait une fois de plus avec brio !!! En se comportant une fois encore comme un véritable ethnologue amoureux d'un pays qu'il sait nous faire aimer. J'avais été séduite par les mythes et la sagesse mongoles, je suis définitivement conquise !!!




Quand on peut parler de magie...

Après un véritable coup de cœur pour "Yeruldelgger" (comme je n'en avais jamais eu pour un livre), j'ai de nouveau perdu pied dans "Les temps sauvages", emportée par la magie de la plume de l'auteur !!!
 
Un second livre est un étape généralement difficile pour un auteur, surtout après le succès qu'a connu son premier roman. En effet ses lecteurs "l'attendent au tournant", mais Manook répond présent une fois de plus en écrivant un deuxième chef-d'œuvre ! Et c'est d'autant plus appréciable quand on connaît la modestie du personnage qui a pour seule ambition de chercher "de bons moments d'écriture" pour lui et "de plaisir pour ses lecteurs". Eh bien Monsieur Manook c'est parfaitement réussit pour la lectrice que je suis ! Je suis totalement comblée et subjuguée par votre talent !!!
 
Je vous dis donc MERCI et je l'espère à très vite !!!







4ème de couv'

Après le sujet des terres rares, ce nouvel opus des aventures de Yeruldelgger aborde la question des relations troubles de la Mongolie avec les pays voisins, ses affaires d'état, d'espionnage et de contrebande internationale.

Afin d'échapper à un complot dont il est la cible, Yeruldelgger enquête sur la mort d'une prostituée et la disparition de son fils adoptif, tandis que ses équipiers cherchent à élucider deux morts très étranges. Leurs recherches les mènent aux confins de la Mongolie, de la Russie et de la Chine, ainsi qu'au Havre, où la découverte des cadavres de 6 jeunes garçons dans un container va donner à cette affaire une toute autre dimension.

3 commentaires:

  1. Très jolie chronique sur un livre que j'ai eu un peu de mal à lire.
    Merci Sabine

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de le terminer, et je partage absolument ton avis... Magique!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de t'entendre dire ça <3 Bisous mon Vincent

      Supprimer

Pour échanger quoi de mieux que de commenter ? Alors à vous de jouer ;)